chez ptipois

It's only food, folks!

14 septembre 2006

Salon Cerveau (courez-y !)

Saloncerveau

Étienne Charry, musicien, plasticien, ex-Oui Oui, auteur entre autres de 36 Erreurs, d'Aube radieuse, Serpents en flamme, et des Siestes musicales, compagnon de la troupe Grand Magasin, est loin d'être aussi connu qu'il le mériterait, et c'est scandaleux.
Mais passons. Cliquez dès aujourd'hui, le concert va commencer. Le premier morceau de Salon Cerveau, son dernier projet musical, est aujourd'hui en écoute sur le site etiennecharry.com. Il y en a cinquante, un morceau différent sera mis en ligne chaque jour, donc je vous conseille de ne pas en perdre une miette.
Salon Cerveau succède au projet Trous d'eau, une collection musicale diffusée selon une formule inédite, à la façon d'œuvres d'art individuelles. Un par un, cinquante Trous d'eau, avec leurs ballets d'anémones de mer, leurs frémissements d'algues et leurs chœurs de crevettes, avaient ainsi été mis en vente par Étienne. J'en avais acquis un (Planctons) à l'époque. D'autres Trous d'eau sont encore en vente, si le cœur vous en dit.
Selon le même type de formule, Salon Cerveau vous propose, en cinquante morceaux, l'exploration poétique de notre organe cérébral. Et chaque morceau, comme les Trous d'eau, peut être acheté. Le premier morceau, en écoute ce jour, est déjà la propriété de Capitaine Plouf (l'heureux homme).
Je laisse la parole à Étienne :

Notre cerveau est la pièce centrale d’un appartement où circulent et se croisent une multitude d’informations, manifestations électriques, échanges gazeux, réactions chimiques, convois d’atomes, mouvements de cellules.
Le décor, le mobilier, les matières se transforment, la lumière, l’atmosphère varient, la consistance de l’espace change au gré de ces différentes manifestations.
Combinaisons infinies entre perception du monde extérieur, ordres envoyés aux différentes parties du corps. Un point de vue si rapproché qu’on peut espérer surprendre le point où la matière qui compose notre corps devient pensée, conscience.
Cohabitation de concret et d’abstrait, organisations dont le sens, à cette échelle, nous échappe, mais dont l’image nous émerveille.
Je me propose d’évoquer tout cela en musique.

Une exploration attentive du très beau site d'Étienne vous aidera à vous familiariser avec cet artiste rare, unique et trop confidentiel. Dans le paysage actuel de la musique et du show-biz, Étienne est lui-même un trou d'eau aux éclats changeants, miroitant d'algues multicolores, agité par de mystérieuses créatures marines. Sa parfaite cohérence avec lui-même, son originalité, son humour candide le rendent inaccessible au formatage médiatique de notre temps. Il faut se rendre à l'évidence : c'est tel qu'il est, totalement fidèle à lui-même, qu'Etienne Charry continue son œuvre ; c'est à la fois sa solitude et son salut. C'est pourquoi, par amitié et par admiration, je vous invite à découvrir Étienne.

Posté par Ptipois à 12:20 - Zique et sons - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire